3 Tendances L&D sur lesquelles se concentrer en 2021

Les tendances dans presque tous les domaines en 2021 sont influencées ou même dominées par COVID-19. Ce n'est une surprise pour personne. Le mois de février est juste derrière nous. Sur base de centaines de conversations et d'expériences avec des clients et des partenaires en début d'année, nous avons identifié quelques tendances qui, selon nous, se poursuivront tout au long de l'année... et qui, à notre avis, valent la peine que tout professionnel de la L&D s'y intéresse. Les voici…

Tendance L&D 1: développement du leadership grâce à la technologie

Diriger une équipe n'est pas facile. Cela requiert de nombreuses compétences spécifiques que tout le monde ne possède pas : communiquer clairement, inspirer les autres, déléguer et contrôler quand nécessaire, connecter le gens... Un L&D qui fonctionne bien réussit à identifier les employés ayant un potentiel de leadership et à les former pour qu'ils acquièrent les bonnes compétences.

Cependant, dans un environnement de travail numérique ou hybride, beaucoup de choses changent. Les compétences classiques d'un bon leader ne sont plus toujours suffisantes. Le leader en question doit au moins savoir comment traduire ces compétences classiques dans un contexte numérique. Un exemple :

Comment donner informellement une tape dans le dos à un employé ? Comment aborder un petit problème avant qu'il ne dégénère, sans déstabiliser la situation ?

  • Vous pourriez envoyer un e-mail ou un message de chat - mais en tant que leader, maîtrisez-vous suffisamment votre style d'écriture pour éviter toute mauvaise interprétation ?
  • Vous pourriez faire un appel vidéo - mais êtes-vous capable de trouver le bon équilibre entre le formel et l'informel dans cette interaction ? 

Heureusement, il existe aussi des solutions technologiques pour que la L&D trouve et guide les leaders de demain : L'intelligence artificielle (IA), par exemple. Cette technologie peut fournir aux futurs leaders des conseils et des recommandations personnalisés et aider les responsables L&D à les évaluer, le tout sur la base de données concrètes. Les plateformes numériques telles que la plateforme Totara Talent Management offrent à la L&D la possibilité d'aligner beaucoup mieux les performances et la formation. Quelques investissements à envisager...

Tendance L&D 2: upskilling et reskilling par l’apprentissage numérique

Les dirigeants de 2021 ont donc besoin de « upskilling ». Qu'est-ce que upskilling ? On utilise ce terme lorsque on parle des employés qui acquièrent de nouvelles compétences pour continuer à être performants dans leur travail et s'améliorer encore. Il ne s'agit donc pas seulement de rôles de leaders. Rien qu’d'apprendre à utiliser des outils numériques essentiels tels que les Microsoft Teams est nécessaire pour chaque employé afin de continuer à être productif dans son rôle actuel.

D'autres peuvent constater que leur emploi a perdu de sa pertinence dans le contexte de 2021. Il est donc extrêmement important que la L&D les guide rapidement vers une nouvelle fonction au sein de l'organisation (« reskilling »). Ce faisant, il n'est pas recommandé d'attendre que la formation en classe redevienne une option.

C'est pourquoi l'apprentissage numérique devient de plus en plus crucial dans le cadre de la stratégie de L&D. En tant que responsable de la L&D, vous devez trouver des moyens de transmettre des compétences non techniques par le biais de l'apprentissage en ligne. Les webinaires interactifs jouent un rôle à cet égard, mais un rôle encore plus important est réservé aux modules e-learning.

L'investissement dans un e-learning est efficace, car une fois que le contenu de l'apprentissage est développé, il peut être accessible en permanence et, bien sûr, mis à jour si nécessaire. Supposons que vous souhaitiez transformer certains employés en chefs de projet... Grâce au e-learning basé sur des scénarios, ils acquerront les compétences de base nécessaires depuis leur domicile.

Tendance L&D 3: l'augmentation de la productivité grâce à l'externalisation

2020 a entraîné de nombreuses organisations à se retrouver dans des situations difficiles. L'accent dans tous les domaines d'une entreprise devient rapidement : la productivité. Ce n’est pas différent pour la L&D. De plus, en temps de crise, la L&D est souvent l'une des premières victimes des réductions budgétaires opérées par la direction. 

La question est donc la suivante : comment la L&D peut-elle réaliser plus avec moins de moyens ? Les technologies d'apprentissage peuvent être une bouée de sauvetage, comme l'ont déjà montré les paragraphes précédents. Cependant, le problème est souvent que les connaissances spécifiques sur l'apprentissage numérique ne sont pas disponibles en interne. Malheureusement, l'élargissement de l'équipe n'est pas une option en termes budgétaires. Ou parfois, les connaissances spécifiques sont déjà présentes, mais la nouvelle stratégie d'apprentissage numérique se traduit par un manque temporaire de ressources pour développer concrètement tous les e-learnings.

C'est pourquoi de plus en plus d'organisations recherchent un partenaire fiable pour l'apprentissage numérique, qui offre son soutien en déployant les consultants et/ou les connaissances nécessaires. De cette façon, l'organisation ne prend pas de retard et reste agile lorsque le contexte turbulent fait que les choses changent à nouveau.

Master the new faster: contactez Neo Learning!

Neo Learning a été fondé avec une mission qui est devenue très soudainement encore plus pertinente qu'auparavant : aider les entreprises à faire face à la nouveauté, grâce à l'apprentissage numérique.

Vous avez une mission concrète à laquelle nous pouvons vous aider, ou vous avez des questions ? Contactez-nous dès aujourd'hui pour obtenir nos conseils, sans engagement.

Artikel geschreven door:
Neo Learning Consultants
03/03/2021

Retour à blog

Deze website gebruikt cookies om jou de beste website-ervaring te bieden